Il y a quelques années, j’entreprenais l’écriture d’un ouvrage sur la communication. Après un long travail, ce guide de survie à destination des indépendants, des TPE et des PME est enfin disponible à l’achat. C’est donc le moment pour vous en dire un peu plus.

Aetherium Publication Premier Livre

Avant de vous en dire plus, je trouvais intéressant vous expliquer un peu les coulisses de ce projet. Car vous vous en doutez, on ne pond pas un livre du jour au lendemain, d’autant que ça représente un travail assez conséquent. Je me suis donc mis en tête de vous parler en détail de ce qui m’a motivé et de comment les choses se sont passées dans les grandes lignes. Pour ceux qui veulent aller directement à l’essentiel, ce livre de 136 pages est disponible au format papier ici, ainsi qu’au format Kindle de ce côté. Et pour les allergiques à Amazon, vous pouvez aussi m’envoyer un message.

Genèse du projet

Il y a six ou sept ans, Marc Bernard, dont j’ai déjà parlé ici et là, m’avait incité à réaliser un livre blanc sur la communication, tout en participant activement à orienter ma réflexion (il en était d’ailleurs nommé comme co-auteur). Cet e-book, à destination du monde de l’entreprise, tenait sur moins de trente pages et avait une mise en page relativement sommaire. La plupart d’entre vous n’en avez jamais vu la couleur, il a seulement été distribué auprès de clients, de prospects et lors de formations, mais rien de plus. Comme tout produit marketing qui se respecte, j’avais en tête de créer quelque chose de l’ordre du tunnel de captation de contacts et tout ce qui va bien. Sauf que ce type d’opération nécessite un temps de travail assez important et qui n’était pas une priorité. Le temps passa, et quand ce fut le cas cet e-book ne me convainc plus, certains contenus étaient devenus obsolètes tandis que d’autres – publiés sous la forme d’article de blog ici même – méritaient largement d’y prendre place.

En parallèle, à cette même époque, j’avais monté une association de freelances afin de défendre les métiers créatifs face au crowdsourcing. Cela faisait suite à mon entretien au Ministère de l’Économie sur le sujet. Parmi nos projets, il y avait celui d’un référentiel des métiers de la communication à destination des TPE et des PME, afin que ces dernières puissent s’y retrouver plus facilement. Malheureusement, des conflits internes ont causé l’éclatement de cette association. Chacun est alors reparti de son côté avec une version inachevée du référentiel sous le bras.

Vous commencez alors à comprendre où je veux en venir : si on y ajoute mon blog professionnel, j’avais là déjà tout le matériau de base pour réaliser un livre pro, complet, qui aborde la communication d’entreprise sous un angle différent des autres livres. Et s’il y a une chose que j’exècre, c’est le potentiel inexploité. J’ai donc pris mon courage à deux mains et, voilà trois ans, entrepris la rédaction d’un livre complet dont je tenais déjà le titre et l’orientation : “Le Guide de Survie de la Communication d’Entreprise : À destination des indépendants, des TPE et des PME”.

Aetherium Publication Premier Livre Exemples

Photos du livre

Trois ans, c’est long

C’est long, et entre temps il peut se passer bien des choses. Les priorités changèrent en fonction du flux de commandes, la naissance de ma deuxième et mes projets annexes. Il y a un an et demi, je me suis donné six mois pour boucler cette rédaction. Challenge accepté. Et accompli. J’avais emmené mon projet au bout. Venait alors l’étape de l’édition… Après quelques refus et espoirs laissés sans retour, je me laisse tenter par la voie de l’auto-édition (mais pour m’en écarter légèrement, j’y reviens plus loin). Il fallait alors que je m’attèle à une nouvelle étape : la mise en page. Le projet avance à pas de fourmis, un petit peu par ci, un petit peu par là, sans jamais se faire oublier pour autant.

2020, le premier confinement arrive. Si nous avons eu un afflux de commande relativement important durant cette période, comme tout le monde on a aussi eu du temps. Je n’avais plus d’excuse, il fallait boucler ce projet une bonne fois pour toutes : fin de l’été mon livre devait être publié. Finalement, de nouvelles idées surgissent et je profite de l’occasion pour améliorer mon livre, dont la mise en page était en phase de finalisation. Par ailleurs, je n’avais pas non plus mesuré le cumul des différents délais qui ne dépendaient pas moi (administratif, bon à tirer, corrections, dépôts à la BNF, impression, délais de validation de mon compte Amazon, et j’en passe).

Défi accompli

Mais il est enfin là, imprimé ! Au moment où j’écris ces lignes, quelques exemplaires trônent fièrement dans ma bibliothèque. Ils attendent d’être mis sous enveloppes, pour déjà partir au courrier dans les prochains jours vers leurs nouveaux propriétaires. Je vous disais plus haut que je m’étais un peu éloigné de l’auto-édition. En effet, l’auto-édition n’empêche pas de passer par plusieurs prestataires pour sortir son livre sur ses propres deniers. Dans mon cas, mon livre a bien eu un éditeur à l’arrivée : L’Aetherium, qui est désormais déclaré comme tel auprès de la Bibliothèque Nationale de France (qui recevra bientôt une version du livre pour la postérité, comme le veut la règlementation). Car durant ce projet, voici ce que j’ai réalisé via L’Aetherium :

  • Penser mon livre à des fins professionnelles
  • Gérer la mise en page de A à Z d’un livre qui a aussi vocation d’être graphique et soigné
  • Administrer la dimension légale liée à la publication d’un livre
  • Trouver un prestataire pour l’impression et la conversion au format Kindle
  • Assurer les corrections (grand merci à mon épouse qui a passé de nombreuses heures à me relire)
  • Suivre (et payer) l’impression
  • Organiser la communication et les ventes

Et il est important de ne pas l’oublier : le tout avec l’aide du Ciel. Bref, j’ai pas mal appris !

Plus que de l’auto-édition au sens courant du terme, j’ai donc fait de mon entreprise de communication mon propre éditeur. Et je ne vous cache pas que j’en retire une certaine satisfaction. C’est un travail toutefois conséquent, et pour mon prochain ouvrage l’objectif sera clairement de me faire éditer par une maison d’édition digne de ce nom.

Il y a quoi dedans ?

Plutôt qu’un long discours, voici le texte de la quatrième de couverture :

Dans les méandres des métiers d’un sujet aussi vaste qu’est la communication, le dirigeant d’entreprise a souvent du mal à s’y retrouver. À l’arrivée, un résultat qui ne convient pas à son projet, qu’il en soit conscient ou non. Car la communication est un outil qui a une mission concrète : vous démarquer, vous donner de la visibilité et vous aider à transformer des prospects en clients. Bref, faire de l’argent.

Des livres qui parlent de communication, vous en trouverez plein. Et pourtant, en voici un de plus. Mais pourquoi ?

À travers ce livre, j’ai voulu proposer un guide à l’intention des TPE/PME avec un discours qui se veut accessible. Ce livre ne vous mentira pas en vous disant que vous êtes capables de faire des choses qui sont en réalité l’apanage de professionnels chevronnés. Au contraire, ce livre se veut être un guide pour faire correctement ce qui est à votre portée, mais aussi et surtout pour être en mesure de savoir de quoi vous parlent les professionnels de la communication auxquels vous avez ou aurez à faire.

En somme, un outil indispensable pour vous accompagner dans votre projet de communication d’entreprise.

Ce livre est donc la convergence de différents projets cumulés à de nouvelles idées, ce qui – je le crois vraiment – en fait précisément sa richesse et son unicité (sans rien enlever aux autres ouvrages traitant de sujets similaires). Vous en trouverez un petit avant goût dans ce PDF qui contient le sommaire du livre, ainsi que quelques extraits. Les habitués de L’Aetherium remarqueront certainement la présence d’articles du blog qui, sachez le, ont été réécrits et enrichis pour l’occasion.

Où acheter

Le livre n’est pas disponible en librairies, réseau de distribution auquel je n’ai malheureusement pas encore accès. C’est ce qui explique mon choix de passer par Amazon, à l’heure où celui-ci est pourtant de plus en plus contesté. Le livre est donc disponible au format papier ici, ainsi qu’au format Kindle de ce côté. Et, je le redis, pour les allergiques à Amazon, vous pouvez aussi m’envoyer un message. Nous verrons alors ensemble comment nous organiser.

Aetherium Publication Premier Livre Mockup

Next

Tenir le fruit de plusieurs années de travail dans ses mains, c’est vraiment quelque chose. Surtout quand il s’agit de votre premier livre. Ce n’était pas mon premier projet d’écriture, mais c’est le premier que j’emmène à ton terme. Non pas que les autres projets aient été interrompus, mais ils avancent lentement et ne sont pas des priorités en termes de planning. L’aboutissement de ce travail était un défi qui avait d’abord un objectif bien précis : répondre à la question suis-je capable d’emmener un projet de livre à son terme ?” La réponse est désormais trouvée. Cela me motive à donner un coup d’accélération à mes autres projets d’écritures, qui seront toutefois de l’ordre du personnel et de la fiction. Comme on dit en anglais : next.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Sébastien DROUIN
   

Sébastien DROUIN

Consultant en communication, designer graphique, formateur, auteur, mais aussi blogueur, catholique, metalleux, zèbre et électron libre. Agitateur d'idées.

Assurez-vous de ne plus manquer un seul article en rejoignant les 14 000 visiteurs mensuels du blog.
En m'inscrivant, j'accepte de recevoir par e-mail une newsletter contenant les derniers articles du blog et je prends connaissance de la politique de confidentialité du site.

Vous aimerez peut-être

Écrivez sur un blog qui dépasse les 12 000 visiteurs par mois

PAR
LE 
2 décembre 2020

La pollution numérique : fléau de la conception web et de nos usages numériques

PAR
LE 
11 novembre 2020