Avec respectivement près de 14 et 10 millions d’utilisateurs en France, LinkedIn et Viadeo sont devenus incontournables pour toute personne désireuse de maîtriser son image sur la toile et y générer du business. Quelques conseils à suivre pour vous y aider.

aetherconcept-viadeo-linkedin-conseils

À l’instar de l’article que j’ai rédigé pour vous aider à gérer vos profils Facebook, Twitter et consort, en voici un qui vaut pour Viadeo et pour LinkedIn.

  • Soyez présent sur les deux plateformes : si l’on peut être tenté de choisir entre l’un ou l’autre, il faut au contraire être présent sur les deux. LinkedIn revendique 500 millions d’inscrits (dont 14 millions en France) tandis que Viadeo dénombre 65 millions d’inscrits (dont 10 millions en France) – chiffres 2017. Les deux plateformes ne touchant pas exactement les mêmes personnes, bien qu’ils aient sans doute des inscrits en commun, il est préférable d’être sur les deux.
  • Remplissez bien chaque champ d’infos : pour informer correctement les gens à votre sujet, prenez le temps de renseigner chaque champ. Présentation, intitulés de postes, détails des missions, autres expériences, compétences, etc. Chaque espace à son utilité, bien remplir ceux-ci vous permettra d’exploiter au mieux votre profil.
  • Ayez une présentation / un résumé de maximum 80 mots : sur Viadeo, au-delà de cette longueur, les gens devront cliquer sur un bouton « Voir plus ». Les internautes étant des fainéants du clic, facilitez-leur le travail en leur permettant de vous découvrir rapidement. Pour cette même raison, détaillez vos expériences, mais pas trop.
  • Soyez cohérent et ayez des profils identiques en tous points sur les deux plateformes : dans les parties Présentation (Viadeo) / Résumé (LinkedIn), Parcours (Viadeo) / Expérience (LinkedIn) et Centres d’intérêt (Viadeo & LinkedIn). Considérez-vous comme une marque à part entière. Évidemment, cela peut impliquer de peaufiner également vos autres profils sociaux en conséquence.
  • Sans oublier votre photo de profil : l’idée est d’être facilement repérable d’un site à l’autre en renvoyant une image pro. Et pour qu’on puisse vous considérer comme une personne et non un compte bidon, avoir une photo de profil est très important. Un compte sans photo, c’est un peu comme si les gens devaient s’adresser à quelqu’un portant un masque : ça ne met pas en confiance. Si possible, ayez la même à travers les différents réseaux sociaux.
  • aetherconcept-buzz-soignerSoignez votre mise en forme : pas de majuscules partout. Ni de phrases commençant par des minuscules, puis commençant ensuite par des majuscules. Bref, remplissez votre profil comme si vous écriviez une demande d’embauche au Président. Ce conseil semblera tenir du bon sens pour certain, je croise pourtant beaucoup de profils aux mises en page aussi chaotiques que le sol d’un jardin piétiné par des cochons chinois (renseignez-vous sur les dégâts causés par les cochons chinois… ). Pour ne pas vous tromper, utilisez simplement le copier-coller d’un profil à l’autre. Vous diffuserez ainsi une image propre et cohérente.
  • Personnalisez l’adresse par défaut de votre profil : difficile de lire et de retaper les adresses par défaut que vous affectent LinkedIn et Viadeo. Surtout si vous souhaitez faire figurer celles-ci sur vos cartes de visite. Pensez alors à modifier ces adresses afin de les rendre plus simples à communiquer et à utiliser.
  • Sollicitez des recommandations et confirmations de compétences : ça apportera du crédit à votre profil. Évitez de solliciter les mêmes personnes d’un site à l’autre et ne soyez pas insistant. Obtenir 4 à 5 recommandations sur chaque réseau et 5 à 10 personnes pour valider vos compétences sera un bon début.
  • Recommandez les autres : pensez alors à faire de même en retour. Vous pouvez aussi commencer par le faire en premier auprès de quelques contacts et leur demander d’en faire autant en échange. Donnant-donnant.

aetherconcept-jimcarrey-no

  • Soyez sélectif concernant vos contacts : trop souvent, je vois des gens uniquement inscrits pour faire ce que j’appelle du « levelling ». Avoir 3000 contacts ne sert pas à grand-chose et donne aussi peu de crédibilité que ça n’a d’intérêt. Pour ma part, en plus des personnes que je connais, j’ajoute uniquement des personnes avec qui j’envisage de vraies interactions potentielles. Boulots, projets, ou simples échanges d’idées et de liens, mais pas de contacts superflus.
  • Connectez-vous aux autres : les gens sont habitués à accepter toutes les demandes de connexion. Aussi, profitez-en pour vous connecter aux autres ! Une fois que quelqu’un accepte votre demande d’entrer en contact, envoyez-lui un message afin de vous présenter et répondre à ses besoins, s’il en a.
  • Ciblez vos demandes de contacts : prenez toutefois le temps de cibler vos recherches de contacts. Secteur géographique, activité professionnelle, dirigeant ou salarié, sachez repérer les personnes pouvant être des clients ou des partenaires potentiels..
  • Engagez la conversation : veillez aussi toujours à demander à quelqu’un qui vous ajoute, après l’avoir accepté, pourquoi il a souhaité entrer en relation avec vous. Sans réponse de sa part au bout de quelque temps, supprimez-le de vos contacts. Vous aurez ainsi une liste concrète de personnes, dont vous verrez des actus qui peuvent réellement vous intéresser, pour qui vos compétences peuvent à un moment donné être utiles, et vice-versa.
  • aetherconcept-chats-travailParticipez ! vous n’êtes pas sur le web uniquement pour prendre. Et surtout, vous n’obtiendrez rien en attendant que les choses viennent à vous et en faisant de l’auto-promotion à tout bout de champ. Aussi, rejoignez des groupes de discussion et participez ! Donnez des conseils et des pistes de solutions à ceux qui en demandent, vous affirmerez ainsi votre savoir-faire et votre position d’expert dans votre domaine.
  • Et participer encore : postez des ressources que vous estimez intéressantes pour les autres sur votre profil ou sur des groupes, soyez généreux. C’est en donnant que l’on reçoit et le web en est rempli d’exemples. De plus, le fait de poster vous fait réapparaître dans la timeline de vos relations et vous rappelle donc à leur bon souvenir.

Évidemment, s’impliquer sur l’animation de ses profils sociaux demande du temps et peut sembler chronophage. À chacun de trouver son rythme de croisière, mais restez régulier et rappelez-vous que l’on a rien sans rien. Internet est un outil formidable et il revient à chacun d’en activer les leviers.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Sébastien DROUIN
   

Sébastien DROUIN

Consultant en communication, designer graphique, formateur, blogueur, catholique, metalleux, zèbre et électron libre. Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.

Assurez-vous de ne plus manquer un seul article en rejoignant les 14 000 visiteurs mensuels du blog.
En m'inscrivant, j'accepte de recevoir par e-mail une newsletter contenant les derniers articles du blog et je prends connaissance de la politique de confidentialité du site.

Vous aimerez peut-être

14 exemples particulièrement inspirants de webdesigns au style rétro

PAR
LE 
2 juin 2020

Vidéo : Confinement, un collectif d’indépendants résiste à la folie

PAR
LE 
29 avril 2020