2014 révolue, nous voici à attaquer une nouvelle année également sur la toile. Nous avons tous pu le constater, les pratiquent sur les réseaux sociaux évoluent à très grande vitesse. Voici alors 4 grandes tendances à surveiller de près en 2015.

Sur Internet, l’information se vit en temps réel. Pire encore, mon sentiment est que le terme “temps réel” semble aller plus vite d’année en année… Il devient difficile pour les entreprises d’être correctement informées et d’avoir une veille exemplaire dans leurs domaines d’activités respectifs. Pire encore, en France de nombreuses TPE / PME ont toujours du mal à sauter le pas et faire appel à un professionnel en matière réseaux sociaux. Ne serait-ce que pour bénéficier de formations leur apportant les connaissances de base ! Ce qui est dommage, car le droit au DIF vient de passer à la trappe pour être remplacé par l’obscur CPF… Qu’à cela ne tienne, voici 4 tendances à surveiller et à prendre en compte dans votre approche des réseaux sociaux en 2015 !

La communication sur les réseaux sociaux devra être multi-plateformes

Rien de neuf sous le soleil pour les grandes entreprises et marques réputées : C’est aux TPE / PME que je m’adresse. Terminé l’époque où une entreprise communiquait à l’arrache sur un seul réseau social en faisant son “marketing Facebook”. L’utilisation de plusieurs plateformes en même temps va être de plus en plus courante. Comme certains ont pu le constater avec Facebook en 2014, se concentrer sur une seule plateforme est suicidaire. Quelques changements dans la façon dont Facebook met à disposition ses outils, et les effets peuvent être désastreux. C’est d’ailleurs pour ça que les réseaux sociaux doivent rester un moyen et non une fin. Se dire qu’une page Facebook suffira en attendant d’avoir un vrai site Internet, ce n’est pas une option, c’est se passer la corde.

aetherconcept-tendances2015-reseauxsociaux-04

Je pense qu’avoir une stratégie de contenu multiplateforme sera un élément important à travailler en 2015, car beaucoup d’entreprises s’y mettront. Dont certainement quelques-uns de vos concurrents. Les communicants devront alors trouver des façons de tisser des liens entre les plateformes et de générer du trafic social d’un réseau à l’autre.

Les gens qui vous suivent auront besoin de plus d’interactions personnelles

Nous assistons à une hausse des interactions directes entre les marques et leurs fans. Il doit en être de même pour les TPE / PME et ces dernières ont tout intérêt à répondre aux sollicitations des gens qui les suivent. À l’inverse, répondre peu ou pas c’est frustrer l’internaute et perdre parfois un client ou un ambassadeur potentiel. Les gens qui suivent une entreprise ou une marque ont besoin de se sentir impliqués afin que soit suscité en eux le sentiment d’appartenance à une communauté. Bien que je sois client de la concurrence par habitude, il y a une marque que je suis surtout pour ses nombreux exemples en la matière : LDLC, vendeur de matériel informatique.

aetherconcept-tendances2015-reseauxsociaux-02

Le compte Twitter de @LDLC : 39 000 tweets, 701 abonnements, 108 000 abonnés.

Que font-ils ? Et bien ils répondent presque toujours, retweetent, diffusent du contenu, organisent des concours et ne se prennent pas tout le temps au sérieux (point sur lequel il faut que je travaille, mon humour étant plus proche du cynisme et du 36ème degré). Bref, ne vous contentez pas d’être seulement présent sur les réseaux sociaux, mais montrez qu’il y a quelqu’un derrière vos profils. Je le dis depuis longtemps, mais ça n’a jamais été autant d’actualité qu’aujourd’hui ! Vous instaurerez ainsi un plus grand niveau de confiance et davantage d’interactions.

La vidéo devient un contenu privilégié

En 2015, la vidéo sera l’un des contenus dominants sur les réseaux sociaux. Pour en arriver à cette constatation, il suffit d’observer la hausse du nombre de vues des vidéos selon les plateformes : en Août 2014, Facebook a dépassé Youtube en nombre de vues de vidéo depuis un ordinateur fixe. Notons tout de même que Youtube garde l’avantage l’ensemble des autres terminaux. En Septembre 2014, Facebook comptabilise un milliard de vidéos vues par jour, soit une augmentation d’environ 30 fois plus en l’espace de 2 mois ! Par ailleurs, ceux qui produiront leurs propres vidéos régulièrement, par le biais d’une chaîne Youtube ou d’un blog, alors ceux-là génèreront plus d’interactions avec leur propre contenu.

aetherconcept-tendances2015-reseauxsociaux-01

Source : comScore

Personnellement, je comptais développer la vidéo en 2014, mais je n’ai pas trouvé le temps pour m’en occuper. Je compte toutefois reconsidérer la question courant 2015, car c’est un projet d’émission Youtube récurrente que j’ai en tête. Mon conseil : Créez vos propres vidéos et publiez-en de façon rythmée et régulière. Pour le contenu, ce n’est pas les solutions qui manquent : si vous avez un blog traitant de sujets de fond, alors recyclez vos vieux articles et mettez-les en images ! Vous pouvez aussi vous amuser à faire des prises de vues rapides de vos employés ou de vos clients avec votre smartphone, ceci afin de communiquer sur un évènement ou un projet.

La quantité croissante d’information va devenir un obstacle

La production de contenus et leur diffusion se sont emballées dans une course aux effets pervers, mais prévisibles. “Trop de propagande tue la propagande” dit l’adage, il en est de même avec l’information. J’ai lu voilà peu que la quantité d’information sur le web allait augmenter de 600 % d’ici 2020 ! Porter sa voix au-dessus du bruit ambiant pour communiquer auprès de sa clientèle devient un défi du quotidien.

aetherconcept-tendances2015-reseauxsociaux-03

C’est aussi cette augmentation de la densité de l’information qui provoque une baisse de la portée des publications Facebook. À cause de ça, certaines entreprises vont reconsidérer la viabilité de Facebook et migrer vers des lieux moins bruyants. A contrario, d’autres entreprises vont faire le choix de mettre de financer la promotion de leurs publications sur les réseaux sociaux pour être lues. Enfin, cette saturation de l’information va également inciter des entreprises à rechercher de nouvelles formes de contenus pour se démarquer. Se démarquer est un défi auquel il va falloir trouver encore et toujours de nouvelles solutions en 2015, plus encore qu’en 2014 !

Bien entendu, cette liste issue de mes observations de 2014 est non exhaustive. 2015 promet d’être une année riche en évolution et les réseaux sociaux demeurent un sujet sur lequel il est important de rester un minimum en veille constante, surtout si vous vous en occupez vous-même en interne. Bon courage pour cette nouvelle année !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Sébastien DROUIN
   

Sébastien DROUIN

Consultant en communication, designer graphique, formateur, blogueur, catholique, metalleux, zèbre et électron libre. Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.

Assurez-vous de ne plus manquer un seul article en rejoignant les 14 000 visiteurs mensuels du blog.
En m'inscrivant, j'accepte de recevoir par e-mail une newsletter contenant les derniers articles du blog et je prends connaissance de la politique de confidentialité du site.

Vous aimerez peut-être

Le télétravail, à l’aube d’une transformation profonde des entreprises

PAR
LE 
23 octobre 2020

Mailchimp : réussissez vos premiers emailings grâce à Tuto·com

PAR
LE 
12 mars 2020