7 logos d’entreprises avant qu’elles ne deviennent emblématiques

Par , Le 29 avril 2015 (Temps de lecture estimé : 5 min)

De la même façon que l’entreprise et ses produits qui évoluent au fil du temps, le logo mute pour véhiculer les évolutions de l’entreprise. Voici quelques logos de marques de la haute technologie avant leur ascension.

Un logo est un élément vivant de votre communication. Il naît, il évolue, il meurt, il change tout au long de l’existence de l’entreprise. Et plus une entreprise est âgée, plus son logo a évolué. Vous êtes-vous demandé à quoi ressemblaient les premiers logos des grandes marques qui animent le monde de la haute technologie ? La question est probablement suffisamment précise pour qu’on y réponde par la négative, mais cet article, librement adapté de l’anglais, devrait plaire aux curieux.

Apple

aetherconcept-old-logos-hightech-01
Le premier logo d’Apple date de 1976 et ressemble à un dessin tiré des pages d’un manuscrit 17ème siècle. Au cas où vous vous poseriez la question, il s’agit d’Isaac Newton assis sous un pommier. Sous le logo était initialement inscrit « Newton, un esprit pour toujours vagabond, seul à travers la mer des pensées ». Ce premier jet a été conçu par Ronald Wayne, l’un des fondateurs d’Apple, qui a renoncé à ses 10 % d’actions dans la société contre un paiement de 800 $ pour son logo. Il a quitté l’entreprise deux semaines après son travail. C’est ballot.

Microsoft

aetherconcept-old-logos-hightech-02
La première version du nom de l’entreprise était Micro-Soft. Datant d’un an plus tôt, le logo de Microsoft semble au moins appartenir au 20ème siècle. Il avait le look de l’ère disco des années 1970, le nom soulignant qu’il s’agissait d’une union de micro-ordinateurs et de logiciels.

IBM

aetherconcept-old-logos-hightech-03
Bien avant que Microsoft ou Apple ne brillent, IBM était une société connue pour ses systèmes de chronométrage des employés, de balances, de tranchoirs à viande et les perforations de cartes. Établie comme la « Time International Recording Company » en 1888, elle change son nom en 1924 pour devenir « International Business Machines » avant de se contenter de l’acronyme qu’on lui connaît.

Canon

aetherconcept-old-logos-hightech-04
Une décennie plus tard, en 1934, deux inventeurs japonais ont créé un appareil photo sous la bannière de Precision Optical Instruments Laboratory. La caméra a été appelée le Kwanon, en hommage au bodhisattva bouddhiste de la miséricorde.

Le logo inclus Kwanon encerclé par les flammes et arborant mille bras. Les inventeurs ont opté pour le nom simplifié Canon quand il fut temps de faire du nom une marque à part entière.

Motorola

aetherconcept-old-logos-hightech-05
En 1930, la Galvin Manufacturing Corporation, basée à Chicago, sort un auto-radio, le Motorola. Ce nom était un mixe entre « motor » et « ola », un suffixe populaire à l’époque pour les engins émettant du son, comme le Victrola.

Le nouvel autoradio fut un tel succès que le fondateur Paul Galvin a décidé de changer le nom de la société en Motorola. La gamme de produits de l’entreprise a clairement évolué à travers les années.

Nokia

aetherconcept-old-logos-hightech-06
Comme IBM, Nokia trouve ses racines au 19ème siècle. Knut Fredrik Idestam a fondé une usine de pâte à papier de bois en Finlande et a tout simplement pris le nom d’une ville voisine. Nokia est également le mot finnois qui désigne la fourrure sombre d’un animal ressemblant à la belette, la zibeline. La société moderne est née lorsqu’en 1967 une fusion a eu lieu entre finlandais le Rubber Works, le Moulin à Bois Nokia et les Finlandais Cable Works.

Finalement, la société laisse derrière elle les produits de papier, embrassant le monde des télécommunications et les téléphones cellulaires. Elle a depuis été rachetée par Microsoft en 2014.

Xerox

aetherconcept-old-logos-hightech-07
Xerox a démarré en 1906, sous le nom de la Société Haloid, un fabricant de papier et de matériel photographique. Vingt ans plus tard, Chester Carlson, l’inventeur du procédé d’électrophotographie, approche la société pour voir si elle serait prête à investir dans sa nouvelle technologie.

En 1959, le premier photocopieur au monde a été mis sur le marché : le Haloid Xerox 914. Le copieur a été un tel succès que l’entreprise supprime Haloid de son nom en 1961 et n’a jamais regardé en arrière.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

   

Sébastien DROUIN

Consultant en communication, designer graphique, formateur, auteur, mais aussi blogueur, catholique, metalleux, zèbre et électron libre. Agitateur d'idées.

Et rejoignez les 14 000 visiteurs mensuels du blog !
En m'inscrivant, j'accepte de recevoir par e-mail les derniers articles du blog et je prends connaissance de la politique de confidentialité.