Vous connaissez le water transfer ? La technique n’est pas récente, elle n’en demeure pas moins méconnue alors qu’elle est pourtant impressionnante ! Petite explication et démonstration vidéo.

aetherconcept-water-transfer-3

Note importante : Depuis que cet article est en ligne, je reçois trop souvent des demandes d’information, de prestation ou de formation en matière d’hydrographie. Vous êtes ici sur un blog et je ne propose rien qui concerne l’hydrographie en dehors de cet article. Pour en savoir plus : HG Arts.com. Je ne réponds désormais plus aux e-mails sur le sujet. Merci de lire l’article. Tu es une entreprise d’hydrographie qui veut améliorer son SEO et te positionner sur cette page ? Il y a moyen de s’entendre.

Je gardais cette vidéo de côté depuis plusieurs semaines si bien que j’ai fini par l’oublier… avant de la retrouver en faisant un peu de tri ce soir dans mes liens ! Le water transfer est une technique d’impression par immersion et transfert à l’eau. Celle-ci consiste à placer sur de l’eau, un vinyle imprimé par héliogravure de l’image à transférer. Puis un activateur chimique est pulvérisé sur le film afin de le dissoudre et activer l’agent liant.

aetherconcept-water-transfer-1

La pièce est ensuite plongée dans la cuve, à travers la couche d’encre flottante, qui se fixe tout autour et y adhère. Après avoir retiré la pièce de l’eau, une couche de finition est appliquée pour protéger l’impression. Avec plusieurs immersions, l’impression par hydrographie peut atteindre couvrir 100 % de la surface de l’objet, y compris les petites aspérités.

aetherconcept-water-transfer-2

Également appelée hydrographics, ou hydrographie en français, cette technique d’impression est essentiellement utilisée pour les équipements militaires, armes, casques ou encore les intérieurs de voitures. Les applications restent toutefois multiples.

aetherconcept-water-transfer-4

Le procédé n’est pas nouveau, puisque les habillages de certaines voitures utilisent ce processus depuis longtemps. Impossible de définir en quelle année celui-ci fut créé et par qui… Si vous avez plus d’info, je suis tout ouïe. Avec l’avènement des imprimantes 3D, on peut facilement imaginer que l’hydrographie sera un marché toujours en plein essor dans les années à venir !

Pour ceux qui seraient curieux d’en savoir plus et de découvrir les différentes étapes du processus, une lectrice (merci Océane) à eu la gentillesse de me faire parvenir ce lien.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Sébastien DROUIN
   

Sébastien DROUIN

Consultant en communication, designer graphique, formateur, blogueur, chroniqueur radio, catholique, metalleux, zèbre et électron libre. Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.

Recevez la newsletter

Assurez-vous de ne plus manquer un seul article en rejoignant les 14 000 visiteurs mensuels du blog.
En m'inscrivant, j'accepte de recevoir par e-mail une newsletter contenant les derniers articles du blog et je prends connaissance de la politique de confidentialité du site.

Vous aimerez peut-être

Après le B2B et le B2C, découvrez le H2H
PAR
LE
28 juin 2019
Design et identité visuelle : suivre ou non les tendances graphiques du moment ?
PAR
LE
21 juin 2019