A l’heure où notre monde traverse une crise autant écologique, économique qu’humanitaire et culturelle, nombreuses sont les personnes forces de proposition qui tentent d’apporter à une réponse à tout ça. Voici justement une de ces initiatives, qui propose d’en documenter le plus possible.

C’est un fait avéré, notre monde est à un tournant. Une société s’effondre d’un côté, une nouvelle est en train d’émerger en parallèle. Qu’on le veuille ou non, des changements sont en marche et certaines personnes font preuve d’une ingéniosité sans pareil pour trouver des solutions ou proposer des alternatives. Etika Mondo est une initiative éthique qui se veut en référencer le plus possible à travers une carte du monde en ligne. Suivant ce projet depuis ses débuts, je suis aller poser quelques questions à son fondateur pour vous en parler davantage.

aetherconcept-etika-mondo-01

Bon, et alors, c’est quoi ?

L’idée a été imaginée par Boris Aubligine, un militant actif au parcours professionnel aussi riche que varié et qui se définit lui-même comme un hybride ayant connu aussi bien la vie citadine que le retour à la Terre. Ce projet est né aux alentours de 2011/2012, des suites de la rencontre de deux moments de vie, comme il le dit lui-même. D’une part sa vie professionnel, une épicerie bio-éthique dont les plateformes d’achats étaient en décalages avec le discours des produits qu’elles fournissaient. D’autre part le mouvement du 15 Mai (15-M) et du milieu des Indignés. Ces derniers avaient créé une carte interactive pour y renseigner les différentes organisations locales d’Indignés. Ca a fait sens.

Le projet Etika Mondo avait alors pour vocation de :

  • Créer une carte du monde interactive et collaborative afin d’identifier les solutions éthiques et les porteurs de projet ;
  • Ne plus se sentir seul dans l’action de chercher à être acteur du changement ;
  • Connecter les consommateurs et les producteurs ;
  • Devenir une pépinière de porteurs de projets ;
  • Montrer qu’on peut aller plus loin !

Aujourd’hui

Beaucoup de temps a passé depuis le début du projet, et celui-ci a récemment trouvé sa voix et dispose alors d’un modèle économique viable. L’idée est de ne pas devenir un Uber/Creads de l’éthique, ce qui serait totalement antinomique mais d’apporter une vraie valeur ajouter. Celle-ci n’est pas seulement la carte, mais l’éthique autant que l’équipe qui travaille et gravite autour d’Etika Mondo. Leur but est non pas d’être dans la critique, mais bien dans l’alternative et la promotion de celle-ci.
Mais une telle carte des initiatives éthiques, forcément, ça ne se fait pas en cueillant des pâquerettes. Il a donc fallu trouver un système qui puisse permettre à ce concept de prendre forme !

aetherconcept-etika-mondo-02

Le programme : L’écologie de projet

Très prochainement, Etika Mondo proposera alors deux types de prestations, passant tous deux par des formations MOOC abordant l’écologie de projet :

  • Fin Mars : Avec différents intervenants, ces formations (voir lien sur l’écologie de projet) sont parfaites pour fournir une culture complémentaire de toute personne conscientisée souhaitant aller plus loin dans sa démarche.
  • Fin Mai : Destinées à des exploratrices de l’éthique qui souhaitent organiser un Etika Tours, celles-ci seront en mesure de mieux comprendre la gestion de projet, les tenants et aboutissants de nombreuses alternatives ainsi que la préparation de leur voyages. Ainsi, elles pourront alors rencontrer ces différentes initiatives au cours de leurs périples et rendre leur documentation possible sur la carte d’Etika Mondo.
  • Enfin, Etika Mondo espère pouvoir aussi s’adresser prochainement aux porteurs de projets, afin de leur permettre à eux aussi d’aller plus loin et de mener leurs idées jusqu’au bout.

Une des choses qui me plaît beaucoup dans Etika Mondo, au delà de la carte, c’est cet aspect gestion de projet. Ainsi, cela permet alors de donner aux valeurs les moyens de se concrétiser. Etika Mondo proposera alors aux gens un accès à 40 heures de formations vidéos de grande qualité pour un prix libre à partir de 100 €. Et c’est ça qui fait sa force : Proposer des cours dignes de grandes écoles à ceux qui ne peuvent en bénéficier pour devenir des leviers d’action.

« Il faut être activiste pour faire changer les choses. Mais les multi-nationale sont une forme d’activisme.
Il faut donc les comprendre pour changer le monde ».

En permettant aux gens de s’armer pour être autonome autant dans leur gestion de projet que dans leur mode de vie, Etika Mondo encourage alors de nouvelles initiatives à voir le jour et à venir ensuite s’ajouter à la fameuse carte. Attention ! Il ne s’agit pas d’être un « Guide du Routard », mais une véritable encyclopédie. Pour paraphraser Boris : « Il faut incarner son époque pour incarner sa culture », et les enjeux d’aujourd’hui sont tel qu’un projet comme Etika Mondo est quelque chose de nécessaire.

En conclusion

Pour reprendre les termes du site d’Etika Mondo, il s’agit d’un centre de recherche et de formation citoyen en ligne dans le domaine de l’éthique et de la gestion de projet, à l’attention des projets porteurs de sens et de ceux qui les soutiennent, afin de propager le respect du vivant et de l’humain. Enfin, Etika Mondo dispose d’une marraine de choix, puisque la célèbre écologiste Vandana Shiva soutien ce projet.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Sébastien DROUIN
   

Sébastien DROUIN

Consultant en communication, designer graphique, formateur, blogueur, chroniqueur radio, catholique, metalleux, zèbre et électron libre. Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.

Recevez la newsletter

Assurez-vous de ne plus manquer un seul article en rejoignant les 14 000 visiteurs mensuels du blog.
En m'inscrivant, j'accepte de recevoir par e-mail une newsletter contenant les derniers articles du blog et je prends connaissance de la politique de confidentialité du site.

Vous aimerez peut-être

PME, découvrez la vérité cachée derrière le référencement naturel
PAR
LE
3 septembre 2019
13 clés incontournables pour lancer votre business en ligne
PAR
LE
16 mai 2019