Et voila, déjà plus de six mois dans la vue. Plus on multiplie les activités, plus le temps semble défiler à toute allure ! Je prends le temps d’appuyer sur « pause » afin de dresser un petit bilan de mi-année de mes différents projets.

Le temps passe à une vitesse folle. Janvier 2015 me semble être hier, et j’ai fait tellement de choses en un an et demi que Janvier 2014, mon grand saut dans l’aventure solo, me semble déjà bien lointain. A ce jour, je travaille de front sur différentes choses. Comme toujours, il y a les projets tels qu’on les visualise, et les choses telles qu’elles se déroulent réellement, que ce soit négatif ou positif. Les années passées, mon bilan était en Août, là c’est en Juin car Juillet et Août s’annoncent chargé d’avance !

Côté Pays Briochin

Tout d’abord, cela fait bientôt 1 ans que je suis arrivée en Baie de Saint-Brieuc et je dois dire que j’ai été agréablement surpris. Avant d’arriver dans les Côtes d’Armor, j’ignorai à quoi j’allais être confronté professionnellement. Bon, je n’y suis pas allez avec ma b*te et mon couteau non plus, j’avais évidemment réalisé une veille concurrentielle avant de débarquer.

aetherconcept-gare-saintbrieuc

La gare de Saint-Brieuc en 1931, après son achèvement.

Pour rappel, j’ai bougé avec ma compagne qui avait trouvé un emploi plus intéressant par ici. Au final, je me retrouve dans un secteur moins saturé et où il y a beaucoup de choses à faire. Si tout un travail de réseau a été à recréer, le fait que Saint-Brieuc soit plus petit que Rennes m’a permis de tisser rapidement des liens et rencontrer de nombreux professionnels, institutions, partenaires et nouveaux clients. Les choses ont ensuite commencer à se décanter vers fin 2014, et depuis quelques mois je commence à voir tout ce travail de développement porter ses fruits.

Côté réseaux

Je vous en parlais vaguement dans ma rétrospective en début d’année, Mathieu Perhirin et moi-même avons créé le réseau An Dro Networking 22 (ADN 22). Il s’agit d’un réseau d’affaire ayant pour but de privilégier l’échange, l’entre-aide et l’apport d’affaires, le tout dans une ambiance conviviale. Ce réseau mise sur la qualité de ses membres et dans ce but, nous n’acceptons pas plus de 2 personnes ayant une même compétence. Nous faisons aussi en sorte de n’avoir que des professionnels étant dans une situation où ils peuvent autant prendre que recevoir. Sous la forme d’afterworks, le réseau se réunit une fois toutes les trois semaines dans des bars, cafés ou autour d’un verre dans les locaux professionnels des membres. A ce jour, il y a une dizaine de membres actifs et une dizaine de sympathisants. Enfin, nous avons déjà un évènement qui s’organise en partenariat avec une institution locale et à destination des chefs d’entreprises de la baie de Saint-Brieuc. Prochaine étape planifiée : la mise en association. Bref, de ce côté, ça ne chôme pas non plus !

aetherconcept-article-ouestfrance2015-04-23

Article Ouest-France du 23 Avril 2015

En parallèle à ADN 22, j’ai également tenté de créer un réseau autour des métiers de l’image et de la communication, sur un fonctionnement assez similaire au précédent. A regret, la mayonnaise n’a pas pris comme je le souhaitais.
Son but était de sensibiliser le tissu entrepreneurial local aux enjeux de l’image et de la communication, mais aussi d’être une sorte « d’agence dégroupée ». Ne pouvant être moteur seul, malgré le fait d’avoir réuni une équipe pluridisciplinaire de plusieurs professionnels, je préfère investir mon énergie là où ça fonctionne. Rien de grave puisque travailler sur plusieurs projets, c’est un peu comme aller à la pêche : on lance plusieurs lignes, mais ça mord rarement à toutes

Côté boulot

Suite logique à tout ça, mon activité ! Et bien celle-ci se porte bien et même très bien ! Cette première partie de deuxième année est extrêmement encourageante et me rend très confiant pour la suite, bien qu’il y ait une cadence à maintenir. Clairement, mon développement s’est accéléré peu après mon arrivée sur le bassin briochin grâce à mon travail de communication et de réseautage. Au delà des besoins des entreprises locales, avoir fait mes armes à Rennes m’aura aussi beaucoup appris.

aetherconcept-cartedevisites-bilan-juin-2015

D’ailleurs, saviez-vous que la clientèle rennaise serait considérée comme la plus difficile de France ? Je tiens ça d’un acheteur qui expliquait que beaucoup de ses collègues, mais aussi des directeurs de centres commerciaux, sont envoyés sur la métropole rennaise pour faire leurs débuts. Je le comprends désormais. D’avoir été confronté à une clientèle très exigeante et une concurrence rude est fatiguant, mais aussi extrêmement formateur et vous pousse à vous améliorer. Quand des années d’efforts payent, c’est motivant !

Côté site

Au sujet du site web, celui-ci a subit une refonte du thème graphique au printemps. J’explique tout ça en détails dans cet article.

aetherconcept-site-bilan-juin-2015

Concernant la fréquence de publication, je publierai moins d’articles à compté de maintenant et me cantonnerai à une publication par semaine (sans exclure une exception de temps à autre). Depuis quelques temps, j’écris un ou deux articles par semaine (parfois trois), au lieu des deux hebdomadaires que je m’étais fixé. Que ce soit un ou deux, je me suis rendu compte que cela impactait peu le développement du trafic qui semble suivre une courbe constante. C’est peu encourageant quand je vois que des articles provenant blogs de même thématique faire un carton, tandis qu’ils font 150 mots et sont sans fond. C’est toutefois une bonne nouvelle pour les lecteurs, puisque je fais alors le choix de publier moins pour publier mieux. D’autre part, je compte mettre aussi cette énergie dans une réflexion sur la promotion du site.

Un point positif : le nombre de visites avoisine les 14 000 par mois, pour près de 10 000 visiteurs uniques. Bien qu’il y ait peu de commentaires, les nombres de partages sur les réseaux sociaux parlent d’eux-même.

Une nouveauté, c’est l’apparition d’une page « Annonceurs » dans le bas du site. A ce titre, le blog sera également bientôt ouvert aux propositions d’articles invités (ça fera l’objet d’un article spécifique). Plusieurs auteurs ont, ces derniers mois, eu l’occasion d’y aller de leur billet sur le site. Ca a donné lieux à des sujets et des points de vue très intéressants qui semblent avoir beaucoup plu. Du coup, j’ai envie de développer ce type de collaborations

Associatif et citoyenneté

Et l’Association pour un Nouvel Élan Créatif (ANEC) dans tout ça ? Et bien l’ANEC avance doucement mais sûrement. Notre projet de référentiel suit son court et on espère pouvoir faire paraître une première version numérique d’ici fin 2015. En revanche, l’action de l’ANEC va évoluer pour une action plus discrète. Nous concentrerons sûrement l’action sur l’amélioration du référentiel, la communication, la pédagogie « lente » et la réalisation une boîte à outils complète pour les cotisants de l’asso. Pourquoi ce changement ? En appelant les confrères à l’action en début 2014, je ne m’attendais évidemment pas à faire l’unanimité. Mais voila, bon nombre des confrères qui sont très présents en ligne (qu’ils soient suivis ou non, réseaux sociaux, tchats, etc.) bavent dans notre dos (quand c’est pas juste sur le mien) pour des peccadilles alors qu’on ne les entend jamais dire quoique ce soit en face. Le problème, c’est qu’il ne s’agit pas de deux-trois pelos, mais bien d’un bataillon de trous du cul.

Se faire tailler par l’opposition, c’est pas un problème : je ne ferai pas tout ce que je fais si je n’y étais pas préparé. Mais se faire tailler par ceux sensés nous soutenir alors qu’à défaut, le pire qu’ils pourraient faire seraient de garder leurs becs fermés, c’est assez usant et ça a créé des tensions au sein de l’ANEC. Du coup, on préfère utiliser notre énergie plus intelligemment, même si ça veut dire que notre action se verra moins de l’extérieur. Après tout, on ne fait pas ça pour la gloire. Ces derniers mois m’ont récemment permis de comprendre en partie pourquoi l’AFD fonctionne comme elle le fait, et pourquoi elle ne répond pas aux critiques qui lui sont faites.

« Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d’autant plus sévères qu’ils ne font rien du tout. » – Jules Claretie

aetherconcept-orange-modem

Ni à droite, ni à gauche.

Autrement, je suis carté politiquement depuis la fin d’année dernière. Les choses suivent leur cours, et je tente de m’impliquer à mon niveau afin de participer à faire bouger les lignes. Dans ce sens, il semble que la Jeune Chambre Économique me rappelle malgré moi puisque celle de Saint-Brieuc m’a « réquisitionné » (et j’ai accepté de bon cœur) pour les aider à mettre en place une action de développement. Je n’ai jamais exclu d’y retourner, aussi je laisse les choses suivre leur cours et j’aviserai dans les semaines à venir. Toutefois, si j’y retourne ça ne sera pas seulement par nostalgie, mais avec quelques idées en tête…

Je n’ai pas grand chose à ajouter en guise de conclusion à part que plus ça va, plus mes bilans sont longs… J’éclate mon score avec près de 1600 mots… Alors si vous êtes arrivé jusque là, merci à vous et surtout, merci de me suivre avec autant d’assiduité.

Bien à vous,
Sébastien.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Sébastien DROUIN
   

Sébastien DROUIN

Consultant en communication, designer graphique, formateur, blogueur, chroniqueur radio, catholique, metalleux, zèbre et électron libre. Mi-ours, mi-panda et re-mi-ours derrière.

Recevez ma newsletter

Assurez-vous de ne plus manquer un seul article en rejoignant les 14 000 visiteurs mensuels du blog.
En m'inscrivant, j'accepte de recevoir par e-mail une newsletter contenant les derniers articles du blog et je prends connaissance de la politique de confidentialité du site.

Vous aimerez peut-être

Le marketing de réseau, une économie numérique plus puissante que Google
PAR
LE
19 février 2019
Les incroyables posters de l’Agence spatiale française
PAR
LE
9 décembre 2018